Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

La prière, notre meilleure "arme"

Le pape François aime le rappeler : «La meilleure 'arme' est la prière, et non l’argent ou le pouvoir». C'est pourquoi à Magdalena, dans toutes nos activités, nous prenons un temps de prière. Et par l'intercession de Sainte Marie-Madeleine et de la Sainte Vierge-Marie, nous assistons chaque jour à de petits miracles... et parfois de grands miracles de la Providence !

La prière nous unit, nous rend tous frères et soeurs, et nous nous mettons ensemble au pied de la Sainte Vierge. 

Marie est au cœur de chacun, dans son grand mystère de Mère de Miséricorde. Elle nous fait découvrir toute la Tendresse du Père pour tous les pêcheurs, à travers le don de Jésus son enfant et fils du Père. Nous sommes tous des enfants prodigues qui avons besoin de revenir à la maison pour entrer dans un chemin de croissance et d'espérance.

Nous vous proposons de prier chaque jour une dizaine du chapelet pour Magdalena, pour les bénévoles engagés sur le terrain, et pour tous nos frères et soeurs qui vivent dans la rue ou sont en situation de prostitution.

"Quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra." (Mt, 6, 6)

Prière de Saint François d'Assise

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Prière de consécration à la Vierge
(St Louis-Marie Grignon de Monfort)

«Je vous choisis, aujourd'hui ô Marie, en présence de toute la cour céleste,

pour ma Mère et ma Reine.

Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour,

mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs,

et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures,

vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi,

et de tout ce qui m'appartient, sans exception,

selon votre bon plaisir, à la plus grande Gloire de Dieu,

dans le temps et l'éternité. Amen.»